The Exploration Place The Electronic Forest Living Landscapes

Des centaines de personnes collaborent aux prises de décision

On a abordé l’aménagement forestier de différentes fašons. Certaines approches ont réussi, d’autres non. La différence entre la réussite et l’échec est simple: un seul groupe ne peut pas imposer son point de vue, sinon le système ne fonctionne pas. Quand on prend en considération les besoins de chaque groupe, le plan final devient parfois très complèxe, mais c'est un plan sur lequel tout le monde peut s’entendre.

Les gens arrivent à comprendre différents points de vue à la grandeur de la province

à Prince George, une centaine d’individus travaillèrent ensemble pendant six ans pour développer un plan d’aménagement des terres et des resources naturelles. Les résultats étaient remarquables. l’établissement de nouveaux parcs s’organisa avec l’aide de naturalistes, de compagnies forestières, de propriétaires de fermes d’élevage, et de beaucoup d’autres groupes. On considérait l’opinion des industries privées, des forestiers governementaux, des motoneigistes, des trappeurs, et finalement des amateurs de randonnée pédestre.

Le plan d’aménagement des terres et des ressources naturelles de Prince George (Prince George Land and Resources Management Plan) utilisa ce sytème de participation des parties prenantes afin de zoner les 3 428 317 hectares dans la région forestière de Prince George.

Maintenant d’autres groupes, par exemple le groupe Morice and Lakes Forest Districts Innovative Forest Practices Agreement et le groupe Robson Valley Enhanced Forest Management Pilot Project, travaillent conjointment afin de se comprendre et de créer des plans forestiers qui sont avantageux pour tout le monde.

page précédente | page suivante