The Exploration Place The Electronic Forest Living Landscapes

Bâtir sur des idées précédentes

Régénération de pin après un incendie de 30 ans auparavant, au sentier qui mène du lac Tatla jusqu'à Tom Creek - 1914

à la fin des années 1960, plusieurs groupes d’intérêt critiquèrent le système d’attribution de permis de coupe. Bill Young et Marg Nicholls du Ministère des forêts de la Colombie-Britannique dans la région de Prince George, ainsi que Roger Goodland, director du Ministère de la faune terrestre et aquatique (Fish and Wildlife), étudièrent les conflits. Ils superposèrent une carte transparente qui montrait des habitats critiques de faune sauvage à une carte indiquant des zones d’exploitation foretière. Ensuite, les dirigeants de divers secteurs dans la province superposèrent des cartes transparantes indiquant des zones commerciales, des terres privées, des zones d’agriculture et de paturage, et finalement des zones d’exploitation minière.

Cette méthode d’illustrer les diverses utilisations du terrain fut nommé « le système folio » car les cartes transparentes étaient entreposées à l’intérieur de folios.

Ce qui est surprenant, il y avait très peu de conflit sur 80% des territoires étudiés. Ainsi, au nord de la Columbie-Britannique on entama un processus de prise de désision beaucoup moins controversé, fondé sur l’utilisation des aires de forêt par différents groupes.

page précédente | page suivante