The Exploration Place The Electronic Forest Living Landscapes

Votre vision de la forêt est unique

La majorité de la population vit dans des agglomérations d’au moins un million ou plus. Selon les études conduites par des sociologistes américains et canadiens, pour ceux qui vivent à l’intérieur des grandes villes, l’idée d’une forêt est plus importante que de passer du temps dans la forêt, Par contre, le divertissement dans le bois amène toujours un changement d’attitude et de point de vue envers les forêts.

Les attitudes envers les forêts sont en constante évolution

AAuparavant, on pensait que la forêt était sans limites, quelque chose qui devait être rasé pour faire place aux fermes. En effet, avant 1860 il y avait peu de gens qui allaient faire du camping pour le simple plaisir. Aujourd'hui, quoique moins de gens font du camping qu'il y a vignt ans, plus de gens font des activités de plein air.

Il est impossible d’avoir une forêt si quelque chose d’autre est présent

Des villes et des fermes occupent les terrains autrefois couverts de forêt. Le développement des chemins forestiers pour transporter le bois coupé a détruit plus de forêt que le développement des mines et l’urbanisation de la ville de Vancouver et de la vallée du Fraser.

page précédente | page suivante